Consultance Appuie au programme Algérie & Camps Sahraouis dans la définition collective d’une stratégie pluriannuelle de développement de la réadaptat

  • Development
  • Anywhere
Country: Algeria
Organization: Handicap International – Humanity & Inclusion
Closing date: 21 Feb 2021

TERMES DE REFEENCE – Mission de Consultance

Dans le cadre du Projet :

« Au service des plus vulnérables – Pour une vie digne des enfants, adultes et personnes âgées en situation de handicap au sein des camps de réfugiés sahraouis »

Mis en œuvre par : Humanité & Inclusion – Le nouveau nom d’Handicap International (HI)

Financé par : European Civil Protection and Humanitarian Aid Operations – ECHO __

Lieu :

Algérie – Camps de Réfugiés Sahraouis (Wilaya de Tindouf)

Type de Mission :

Réflexion sur le PISIS (Programme Global de Santé Infantile) et intégration des éléments clés du Handicap

Date souhaitée de début :

01/03/2021

Durée :

10 à 15 Jours

Programme :

Humanité & Inclusion Algérie et Camps

Date limite de soumission de proposition

21 Février 2021

I. CONTEXTE DE LA MISSION

1. Présentation de l’organisation commanditaire

Humanité & Inclusion (le nouveau nom de Handicap International) est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux cotés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

L’action d’Humanité & Inclusion (HI) en Algérie a débuté en 1998 avec des collaborations menées avec des professionnels de la santé mentale et de la réadaptation travaillant auprès d’une population en difficulté (victimes de terrorisme, atteints de maladies graves, etc.). Dès 2000, HI signait un premier accord de partenariat avec le Ministère de la Solidarité algérien. Lors des inondations de Bab el-Oued (2001) et du séisme de Boumerdès (2003), HI a soutenu la réadaptation et l’assistance médicale, psychologique et sociale aux blessés graves, personnes handicapées sinistrées et enfants traumatisés. Depuis 2015, HI Algérie a élargi ses zones d’intervention en ouvrant une base dans les camps sahraouis (Rabouni et camps Boujdour, Ausserd, El-Ayoun, Smara, et Dakhla) afin de contribuer à la qualité de vie des personnes handicapées, notamment par l’amélioration de l’accès à des soins de réadaptation et d’ergothérapie de qualité et un appui à l’éducation des enfants handicapés.

Sur le territoire algérien, les projets récents et en cours visent le développement local inclusif dans des wilayas rurales favorisant l’inclusion et la participation des personnes vulnérables dans des microprojets locaux, en concertation avec les autorités et les associations locales. En 2019, HI a ouvert un nouvel axe d’intervention en démarrant un projet de protection et assistance aux réfugiés et demandeurs d’asile reconnus par le Haut-Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies (UNHCR).

2. Contexte général

Les camps près de Tindouf (Algérie) accueillent depuis 1976 des réfugiés sahraouis fuyant le conflit au Sahara Occidental. Le centre administratif des camps est Rabouni. La population réfugiée se répartit entre Rabouni et les 5 camps (appelés Wilayas et administrées comme telles par le Gouvernement de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) de Bujdur, Ausserd, El-Ayoun, Smara, et Dakhla.

Experte dans le domaine de l’inclusion des personnes vulnérables, et en particulier des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, HI est présente en Algérie depuis 1998. L’ONG est intervenue dans les camps de Tindouf dans une démarche de réponse d’urgence après les inondations d’octobre 2015. La mission exploratoire et l’intervention qui a suivi a permis à l’organisation d’avoir une première vision de la situation des personnes handicapées dans les cinq camps, concernant notamment l’accès aux soins de base, aux soins spécifiques (réadaptation, aides techniques de compensation, soutien psychosocial), l’accès à l’éducation (école ordinaire, centres d’éducation spécialisée et/ou centres pour personnes malvoyantes) et la participation sociale en général.

Des difficultés d’accès aux soins de santé spécifique, de même que des besoins en termes de formation des professionnels dans les secteurs éducatif, social et de santé ont été identifiés au fil des rencontres avec les familles et professionnels.

En 2016, Handicap International a confirmé sa volonté d’intervenir durablement dans les camps sahraouis et d’appuyer les autorités sahraouies en faveur de :

  • L’éducation inclusive, dans le cadre d’un projet mis en œuvre en partenariat avec l’Unicef : campagnes de sensibilisation, des actions de formation des acteurs éducatifs et un accompagnement des autorités de l’éducation nationale et des affaires sociales ;

  • La réadaptation, via un projet qui a pour objectifs de développer l’approche à base communautaire, de renforcer les compétences des professionnels qui travaillent avec les personnes handicapées et leurs proches, en proposant un programme de formation sur des thématiques diverses (ergothérapie, soins aux enfants en situation de handicap, diagnostic précoce).

3. Contexte spécifique au projet Réadaptation

La réadaptation joue un rôle important dans les soins de santé, en particulier pour les personnes en situation de handicap. La réadaptation est définie comme “un ensemble de mesures qui aident les personnes qui souffrent, ou sont susceptibles de souffrir, d’un handicap à atteindre et à maintenir un fonctionnement optimal en interaction avec leur environnement”. Elle englobe un grand nombre d’interventions telles que la physiothérapie, l’ergothérapie, les prothèses/orthèses, la réadaptation à base communautaire, l’adaptation/la formation aux appareils d’assistance, la suppression des barrières environnementales, l’éducation des familles ou des soignants, entre autres.

Dans les camps sahraouis, la réadaptation relève de l’ASCSP[1], structuré en trois niveaux principaux (national, régional, local) de prestation de services : 2 hôpitaux nationaux, 7 hôpitaux régionaux et 34 dispensaires. La réadaptation n’est pas assurée dans tous ces lieux. Les soins de réadaptation sont dispensés dans des unités de réadaptation situées dans les hôpitaux nationaux et régionaux ainsi que dans des centres privés.

L’ASCASPF[2] est l’institution en charge de coordonner les activités d’accompagnement des personnes en situation de grande vulnérabilité dans les camps, ce qui inclut les personnes en situation de handicap. Il est en ce sens responsable du recensement des personnes en situation de handicap, de leur orientation vers les institutions éducatives adaptées, quand le cas le justifie, et vers les dispositifs de santé ordinaires et spécifiques.

Le MAS a utilisé un critère de sélection composé de 4 catégories :

  1. Personne paralysée ou alitée

  2. Personne âgée en fauteuil roulant / paralysée

  3. Personne âgée seule ou isolée

  4. Personne souffrant de handicaps intellectuels ou visuels.

Suite à cette catégorisation, le MAS a identifié plus de 3 000 personnes en situation de handicap, soit 2 % de la population totale des camps.

4. Présentation du projet Réadaptation

L’action que HI est en train de mettre en place dans le cadre du présent projet s’inscrit dans la continuité du projet passé financé par ECHO (2017-2019) dans le secteur de la réadaptation, et vise à améliorer la qualité de vie de plus de 6.000 enfants, adultes et personnes âgées handicapées et de leurs familles dans les 5 camps de réfugiés sahraouis. Elle prévoit de renforcer l’identification des personnes handicapées par les services de santé ordinaires et par un réseau de 22 assistantes sociales (formées et accompagnées par HI).

Suite à leur identification et en fonction de leur besoin, les personnes handicapées bénéficient de soin de réadaptation à domicile, grâce à une équipe de 8 physiothérapeutes et techniciens en réadaptation, ou sont orientées vers des services de réadaptation fonctionnelle au sein des camps (centres de réadaptation).

Les professionnels de la réadaptation accompagnent les bénéficiaires dans l’amélioration de leurs capacités fonctionnelles, tout en contribuant à diminuer ou compenser leurs difficultés en proposant des aides techniques ou l’adaptation des lieux de vie. La personne retrouve ainsi plus d’autonomie, augmente sa participation sociale et réduit sa dépendance à l’aidant. En complémentarité des soins dispensés par les professionnels de la réadaptation, les assistantes sociales accompagnent les aidants à domicile à travers des conseils sur le portage et le déplacement des personnes dépendantes lors des actes quotidiens, l’apprentissage d’exercices simples de stimulation et de maintien de leur autonomie quotidienne. Enfin, l’action visera la complémentarité et la coordination des services de santé, de la réadaptation et de l’assistance sociale.

L’action de HI prévoit également la production de recommandations stratégiques pour une meilleure identification et prise en charge des personnes handicapées. Il s’agit de proposer des révisions de documents cadres tels que la stratégie pluriannuelle pour le développement du secteur de la réadaptation et du programme global de santé infantile.

II. OBJECTIFS et RESULTATS DE LA MISSION

1. Objectifs de la mission

L’objectif de la mission est d’appuyer le programme Algérie & Camps Sahraouis dans la proposition d’une révision du Programme Global de Santé Infantile (PISIS selon l’acronyme espagnol) qui sert de manuel de protocole aux professionnels en charge du suivi des enfants dans les structures de santé des camps Sahraouis.

Cette révision s’inscrit dans une action plus globale qui inclut également l’intégration du concept du handicap dans les curricula de formation des professionnels de la santé grâce à la collaboration avec le CFI[3] et l’Autorité Sahraouie en Charge de la Santé Publique (ASCSP). En complément de la formation au sein du CFI et de la sensibilisation des professionnels en poste sur le terrain, il apparaît indispensable de réviser le PISIS afin d’y intégrer les éléments clés sur le handicap et sa détection précoce chez les enfants sahraouis, à travers une exploration complète et selon les standards internationaux.

Pour ce faire, la mission a 4 objectifs spécifiques :

  1. Réviser le guide du PISIS afin d’y intégrer les éléments clés sur le handicap et sa détection précoce ainsi que l’intérêt de la réadaptation chez les enfants Sahraouis.

  2. Proposer une/des modalités de coordination mutuelle et durable entre le PISIS et les services de réadaptation qui prennent en charge les enfants.

  3. Réviser le module de formation proposé aux enseignants du Centre de Formation Paramédical afin qu’il corresponde aux ajouts du PISIS.

  4. Contribuer au plaidoyer en faveur de l’intégration officielle de ces amendements avec l’Autorité Sahraouie en Charge de la Santé Publique et l’ONG Enfants Réfugiés du Monde (co-responsable du Centre de Formation Paramédicale et du PISIS).

2. Résultats attendus de la mission **

Les résultats attendus sont :

  • Production d’une version révisée du PISIS intégrant les éléments clés sur le handicap et sa détection précoce.

  • Révision du module de formation proposé au CFI, produit en 2019 par HI, afin qu’il intègre les modifications apportées au PISIS.

L’équipe HI mettra à disposition l’ensemble de la documentation disponible existante sur le programme.

III. METHODOLOGIE ET LIVRABLES ATTENDUS

1. Méthodologie

La méthodologie proposée devra se baser sur une approche participative incluant les autorités Sahraouies, les acteurs de la santé, les équipes HI ainsi que les référents techniques du siège de HI. **

La consultance se fera sur place ou à distance et s’organisera de la façon suivante :

§ Réunion de cadrage et partage des documents nécessaires ;

§ Entretiens avec les acteurs clés pré-identifiés ;

§ Définition des recommandations et amendements à réaliser dans le PISIS ;

§ Définition des recommandations et amendements à réaliser dans le module de formation des enseignants du CFI.

§ Envoi des livrables à HI pour relecture.

Acteurs impliqués dans cette consultance :

  • L’équipe HI dans les camps (cheffe de projet et assistant technique) et au siège (référente technique) ;

  • L’autorité Sahraouie en Charge de la Santé Publique ;

  • ERM : Enfants Réfugiés du Monde

2. Livrables attendus

Les livrables attendus sont les suivantes :

  1. Le PISIS amendé.

  2. La liste des recommandations proposées pour l’enseignement du PISIS amendé au CFI.

  3. Le module de formation amendé.

  4. Une présentation Power Point présentant les principales modifications apportées au PISIS pour répondre aux besoins des personnes handicapées et des professionnels de la santé dans les camps Sahraouis et les recommandations proposées pour la mise en œuvre des modifications proposées.

3. Calendrier

Etapes

Livable(s) attendu(s)

E0 : Sélection du consultant**

Signature du contrat de consultance

E1 : 1ère Réunion de cadrage avec l’équipe Programme + Remise des documents de référence

E2 : Réalisation de la mission (entretien, identification des recommandations et intégration dans le PISIS et dans le module de formation)

E3 : Restitution

Présentation du PISIS et du module de formation amendés et de la liste de recommandations.

E5 : Modifications selon retours de l’ASCSP, du CFI et d’ERM

E6 : Finalisation et validation des documents finaux**

PISIS et Module amendés et la liste de recommandations finales + Présentation Power Point

La mission sera organisée à partir de mi-janvier et devra être achevée au plus tard le 31 mars, pour une durée totale maximum estimée de 10 jours/homme[4].

Un planning détaillé sera établi suite à la contractualisation et lors de la première réunion de cadrage de la consultance.**

IV. ARRANGEMENTS CONTRACTUELS

a) Budget

Le budget global inclut les honoraires du/de la consultant.e ainsi que les frais afférents à la réalisation de la prestation (IRG, et dans le cas de déplacement sur le terrain, frais de déplacements, hébergement, communication, assurance).

b) Modalités de paiement

Le règlement sera effectué conformément à l’échéancier ci-dessous :

Termes de paiement

Montants des tranches

Signature du contrat

30% du montant de la prestation contractualisée

Versé à la réception du 1er draft de chaque livrable par l’équipe HI

30% du montant de la prestation contractualisée

A la fin de la consultance et validation de l’ensemble des livrables

40% du montant de la prestation contractualisée

Les modalités de versements et montants des tranches pourront être ajustés lors de la réunion de cadrage avec du/des consultants retenus.

V. PROFILS ATTENDUS

Diplôme(s)

Professionnel des métiers de la réadaptation

Expériences

§ Expérience significative et réussie en développement de stratégie sectorielle en coopération avec les autorités locales ;

§ Expérience dans le handicap ;

§ Compréhension et connaissance préalable du contexte des camps sahraouis

Compétences

§ Bonnes capacités de communication orale et écrite en arabe et en français, l’espagnol serait un atout réel.

§ Capacité rédactionnelle parfaite en français ;

Qualités personnelles

§ Ecoute et flexibilité

§ Capacité analytique

§ Capacité d’adaptation et d’ajustement à un contexte différent

§ Expériences démontrées de capacités relationnelles et diplomatiques

VI. MODALITES DE CANDIDATURES

Les dossiers de candidature devront obligatoirement comporter les trois éléments suivants :

a. Une proposition méthodologique et technique

Un document présentant la proposition du/ des consultants détaillant la proposition méthodologique comprenant :

o Une présentation portant sur le contexte et la compréhension des TdRs ;

o Une description détaillée des modalités de réalisation de la consultance. Cette description devra inclure une proposition de calendrier et la méthodologie proposée en référence aux objectifs, résultats et livrables attendus proposés dans les TdRs, et la justification de la méthodologie proposée.

o Pour les consultants internationaux, un justificatif d’existence de leur entreprise

A titre indicatif, cette proposition méthodologique et technique ne devra pas dépasser 5 pages.

b. Un CV mettant en évidence les qualifications et expériences pertinentes avec la mission, ainsi que des références professionnelles pour des missions similaires

c. Une proposition financière forfaitaire globale (TTC) incluant le nombre de jours de la prestation, et frais afférents à la réalisation de l’ensemble de la mission.

NB : Les honoraires doivent prendre en compte le paiement de l’IRG et d’une assurance.

Date de soumission : 21 Février 2021

Dossier complet à envoyer l’ adresse suivante : appel-doffre@algerie.hi.org à l’attention de Feriel KESSAI

Des demandes d’informations complémentaires pourront être envoyées jusqu’au 18 février 2021 à Feriel KESSAI à l’adresse f.kessai@hi.org

Veuillez préciser en objet du mail : « Camps Sahraouis : Consultance PISIS »

Les candidatures incomplètes ne seront pas prises en compte.

Les candidat.e.s s’engagent à respecter les conditions générales et bonnes pratiques commerciales de HI (https://hi.org/fr/formulaire-fournisseurs ) incluant les politiques de protection d’Humanité & Inclusion et son Code de Conduite, notamment la Politique sur la Protection des bénéficiaires contre l’exploitation, les abus et le harcèlement sexuels, la Protection des Enfants et la politique de lutte contre la fraude et la corruption.

[1] Autorité Sahraouie en Charge de la Santé Publique

[2] Autorité Sahraouie en Charge des Affaires Sociales et de la Promotion de la Femme

[3] Centre de Formation des Infirmiers et Infirmières, aussi appelée école paramédicale.

[4] Si la proposition financière respecte le budget global, le nombre de jours peut être revu à la hausse dans la proposition technique des candidat.e.s.

How to apply:

Les dossiers de candidature devront obligatoirement comporter les trois éléments suivants :

a. Une proposition méthodologique et technique

Un document présentant la proposition du/ des consultants détaillant la proposition méthodologique comprenant :

o Une présentation portant sur le contexte et la compréhension des TdRs ;

o Une description détaillée des modalités de réalisation de la consultance. Cette description devra inclure une proposition de calendrier et la méthodologie proposée en référence aux objectifs, résultats et livrables attendus proposés dans les TdRs, et la justification de la méthodologie proposée.

o Pour les consultants internationaux, un justificatif d’existence de leur entreprise

A titre indicatif, cette proposition méthodologique et technique ne devra pas dépasser 5 pages.

b. Un CV mettant en évidence les qualifications et expériences pertinentes avec la mission, ainsi que des références professionnelles pour des missions similaires

c. Une proposition financière forfaitaire globale (TTC) incluant le nombre de jours de la prestation, et frais afférents à la réalisation de l’ensemble de la mission.

NB : Les honoraires doivent prendre en compte le paiement de l’IRG et d’une assurance.

Date de soumission : 21 Février 2021

Dossier complet à envoyer l’ adresse suivante : appel-doffre@algerie.hi.org à l’attention de Feriel KESSAI

Des demandes d’informations complémentaires pourront être envoyées jusqu’au 18 février 2021 à Feriel KESSAI à l’adresse f.kessai@hi.org

Veuillez préciser en objet du mail : « Camps Sahraouis : Consultance PISIS »

Les candidatures incomplètes ne seront pas prises en compte.

Les candidat.e.s s’engagent à respecter les conditions générales et bonnes pratiques commerciales de HI (https://hi.org/fr/formulaire-fournisseurs ) incluant les politiques de protection d’Humanité & Inclusion et son Code de Conduite, notamment la Politique sur la Protection des bénéficiaires contre l’exploitation, les abus et le harcèlement sexuels, la Protection des Enfants et la politique de lutte contre la fraude et la corruption.

Source:

×
You have free article(s) remaining. Subscribe for unlimited access.